26 février 2016

Éclipse VII – 2011

Dès leur retour de la Global Green Challenge 2009, les membres d’Éclipse n’avaient qu’une seule idée en tête : participer à la World Solar Challenge 2011 avec un meilleur véhicule. Ils ont donc mis la main à la pâte et créé une nouvelle génération du véhicule : Éclipse 7.

La voiture Éclipse 7 comportait trois roues et atteignait une vitesse de pointe de 107 km/h. Elle était composée de fibre de carbone moulée sous vide. Son moteur-roue, situé derrière le pilote, était une fabrication de l’équipe, soit un moteur sans balais, synchrone alternatif triphasé, à aimants Csiro. Il était relié à un contrôleur moteur Tritium et était alimenté par 40 kg de piles LiFePo4 qui offraient un courant maximum en décharge de 420 ampères. Afin de recharger la batterie, Éclipse 7 comptait sur 403 cellules solaires faites de silicium et construites par la compagnie Sunpower.

Du point de vue mécanique, la voiture avait tout pour rivaliser avec les grandes équipes de voitures solaires du monde: un aérodynamisme accru, un système de suspensions indépendantes aux trois roues, des pneus Michelin conçus spécialement pour les voitures solaires et un système de direction à crémaillère.

Éclipse 7 était une très bonne voiture, cela dit, son poids (trop lourd à 285 kg) faisait en sorte qu’elle pouvait difficilement rivaliser avec les meilleures équipes. De plus les conditions météorologiques extrêmes (feux et vents intenses) ont causé toute une surprise à l'équipe. Résultat, lors de la compétition de la World Solar Challenge en 2011 en Australie, l’équipe a fini au 27e rang sur un total de 35 équipes.

L’expérience acquise sur le terrain et les discussions/échanges faites avec des candidats d’autres pays font en sorte que les membres de l’équipe sont revenus avec un bagage de connaissances des plus intéressants. Il n’en fallait pas plus pour que la roue tourne et que l’équipe s’attaque à Éclipse 8.

Pour en savoir plus, consultez le blog d'Éclipse 7 en cliquant ici

  • Faits saillants:
    • 27e à la World Solar Challenge en Australie
    • Vitesse de pointe : 107 km/h
    • Coque en fibre de carbone moulée sous vide
    • Moteur-roue sans balais, synchrone alternatif triphasé, à aimants Csiro
    • 40 kg de piles LiFePo4 (5000 W*h)
    • 403 cellules solaires

Photos

Liste des membres

Patrick Filion, Capitaine

Yannick Chabanne, Trésorier

Simon Bernier, Chef électrique

Noël Giguère, Chef mécanique

Marc-Olivier Arsenault, Chef TI

Iosif Onofrei

Marie-José St-Onge

Érika Deypalubos

Luc-Antoine Boulanger

Pascal Lapointe

William Coady

Marc-André Roy

Marc Gaudreault

Frédéric Nadeau

Marc-Antoine Bazinet